Programmes des femmes

Nous sommes impliqué depuis longtemps dans un programme d'émancipation des femmes en partenariat avec deux organisations, l'AAFK (Association d'Aide aux Femmes Khmers) et l'OIF (Organisation Internationale de la Francophonie). Le CKN essaie le plus possible de former des jeunes khmères afin d'engendrer une nouvelle génération de femmes techniciennes. Le programme a débuté en 2002, et continue de vivre aujourd'hui.

Ce programme est la preuve de nombreux exemples réussites féminines cambodgiennes.

Sokpheap : elle fut l'une des premières à pouvoir profiter des stages à l'étranger (dans ce cas en France). Travailleuse, elle est un symbole de l'éfficacité du transfert technologique que nous avons mis en place. Aujourd'hui, elle est membre du Réseau CKN, et aide avec son mari dans divers programmes au sein du CKN (pour lire son histoire : CKN news ou son rapport de stage.


Sokpheap enseigne aux élèves du CKN. A droite une photo de son stage en France

Aujourd'hui, ils possèdent leur propre entreprise de maintenance industrielle. Sokpheap est spécialisé en électronique, micro-processeurs et électricité, mais elle possède de nombreuses compétences acquises au cours de ses divers projets au CKN.

Sokneang : après sa formation, elle fut aussi une des premières figures féminines du CKN, qualifiée et polyvalente. Enseignant l'électricité et la maintenance TV, Sokneang était chargée de diverses responsabilités au centre, comme les rapports techniques et économiques pour nos partenaires. Elle a amélioré la communication du CKN en réalisant des DVDs, et installa internet au centre de Phnom Penh. Aujourd'hui mariée à un chef d'entreprise, qu'elle aide regulièrement pour gérer son affaire et les finances. Elle reste cependant proche du CKN depuis plusieurs années, et nous a fourni divers équipement matériels afin de profiter aux élèves.


Sokneang donnant des cours de maintenance TV. A droite, elle installe l'électricité dans un village.

Cheng Ly : En plus de notre programme d'électricité rurale, Cheng Ly a monté son magasin de biens électriques et électroniques à Damdek. Ils vendent et réparent pour les villages alentours. Son cursus au CKN lui a permis de poursuivre son projet et développer son potentiel technique et professionnel.


Mr Im Saroeun visite Cheng Ly à Damnek

Ce programme est très important pour le développement du CKN car il nous a permis de rencontrer de nombreuses formatrices prospères, de plus, nous le considérons essentiel dans le développement Cambodgien aujourd'hui. Les femmes deviennent de plus en plus indépendantes à travers le monde et prennent conscience de leur potentiel et capacités, nous voulons agir dans ce sens et faire partie de cette dynamique.


A gauche, une formatrice opère en maintenance électrique. A droite un cours donné par une formatrice.